La fête du sentier botanique

La fête a eu lieu le samedi 26 avril 2014 de 10h à midi : Visite guidée du sentier de 10h à midi. Apéritif à midi. Un succès ; près de 80 participants.


Le sentier botanique : Il vient d’être installé sur la colline à l’est de Teyran. Il est long d’à peu près 1,5 km. Nous rappelons que c’est TNV qui a proposé cet itinéraire, l’a étudié pendant plus de deux ans avec l’aide de plusieurs sociétés ou associations botaniques et en a répertorié les plantes. Nous l’avons divisé en quatre stations : la station du frêne au départ, puis celle de l’arbre de Judée, celle des iris et enfin la station panorama en haut de la colline. Pour chacune, nous avons composé un panneau décrivant la botanique alentour. Outre ces panneaux généraux, une trentaine de panneaux plus petits signalent les plantes caractéristiques.

Nous remercions la Commission Environnement de la municipalité de Teyran qui a donné corps à ce projet en travaillant à son intégration dans une future modification du chemin de la Fontanaride et surtout en le finançant. Nous remercions aussi l’ONF qui a réalisé les panneaux et le travail technique sur le terrain.

Comment s’y rendre :

Partant du stade de football, prendre la rue du Cross ; elle tourne à droite puis à gauche ; la quitter dans ce dernier virage, en continuant droit vers l’est ; la piste de terre traverse le ruisseau de la Fontanaride (ou Transide ) ; on continue sur une centaine de mètres jusqu’à ce que la piste tourne franchement à droite ; là on monte en face en direction de la colline ; le sentier botanique débute à 50 m de là (on aperçoit les premiers panneaux d’interprétation).

Plan d’accès :

Nous travaillons  à créer sur ce site une page « sentier botanique » qui veut être un répertoire, aussi complet que possible, des plantes que l’on peut voir sur ce sentier, avec les descriptions, les dates de floraison… Nous envisageons de recevoir un étudiant stagiaire, spécialiste en informatique, pour participer à ce travail (contacter le 04 67 70 50 96) 

Chemin Botanique – recensement des plantes

Cette page recense les plantes (arbustes et herbacées) rencontrées au fil des saisons en parcourant le chemin.

Et les propose dans l’ordre du parcours, alors qu’évidemment on rencontre la même plante en différents endroits du sentier.

Le nom français (vernaculaire) ne suffit pas pour différencier les plantes. Le nom scientifique est nécessaire pour les identifier. Pour vous aider dans l’identification nous mentionnons le nom de la famille à laquelle elle appartient et la couleur des fleurs.
Nous ajoutons les périodes de floraison habituelles, mais nous avons remarqué que les dates de floraison sont particulièrement avancées cette année.

Pour chaque plante, une description plus complète sera obtenue en consultant le site auquel elle renvoie.

Les arbustes et herbacées

Chaque ligne est consacrée à une plante ; elle donne le nom vernaculaire, sur lequel on peut cliquer pour obtenir une description précise, puis, en italique, le nom scientifique, la famille, la couleur des fleurs et les mois de floraison.

Station 1 :

genévrier cade, Juniperus oxycedrus, Cupressaceae

chèvrefeuilles des Baléares, Lonicera implexa, Caprifoliaceae, rose et jaune, avril-juillet

genêt scorpion, Genista scorpius, Leguminosae, jaune, mars -juin

nerprun alaterne ou alaterne, Rhamnus alaternus, Rhamnaceae, jaune, mars – avril

filaire à feuilles étroites, Phillyrea angustifolia, Oleaceae, blanchâtre, mars – mai

filaire à larges feuilles, Phillyrea latifolia, Oleaceae, blanchâtre, avril – mai

ciste de Montpellier, Cistus monspeliensis, Cistaceae, blanc, avril – juin

thym (farigoule), Thymus vulgaris, Labiatae, blanc à rose, mars – juin

chêne kermès, Quercus coccifera, Fagaceae,

salsepareille Smilax aspera Liliaceae blanc août – octobre

Poaceae = graminées

brome érigé Bromus erectus Poaceae

brome rouge Bromus rubens Poaceae violet rouge mai-juin

brome de Madrid Bromus madritensis Poaceae mai-juillet

brachypode rameux (baouque) Brachypodium retusum Poaceae gris mai-septembre

laîche de Haller Carex halleriana Cyperaceae

paturin bulbeux Poa bulbosa Poaceae mars -juin

hélianthème Helianthemum apenninum Cistaceae blanc à cœur jaune mai-août

Alyssum alyssoïdes Cruciferae

crépis saint Crepis sancta Compositae jaune décembre -avril

Crepis vesicaria Compositae jaune

scorsonère en lanières Scorzonera laciniata Compositae jaune mars – juin

asperge sauvage Asparagus acutifolius Liliaceae vert jaunâtre avril -juin

sanguisorbe Sanguisorba minor Rosaceae

potentille Potentilla hirta Rosaceae jaune avril -juin

vipérine commune Echium vulgare Boraginaceae bleu avril – août

sédum Sedum sediforme Crassulaceae jaune avril -août

erodium Erodium cicutarium Geraniaceae rose février – juin

en chemin on a rencontré :

mouron bleu Anagallis foemina Primulaceae bleu avril – sept

mouron rouge des champs Anagallis arvensis Primulaceae rouge ou bleu avril – oct

Scorpiurus muricatus

luzerne Medicago minima Leguminosae jaune mars – juin

luzerne (glabre) Medicago orbicularis Leguminosae jaune mars – juin

buplèvre rigide Buplevrum rigida Apiaceae jaune juil – sept

leuzée à cônes Leuzea conifera Compositae involucre brillant juin – juil

crapaudine romaine Sideritis romana Labiatae jaune mai -juil

gaillet Galium parisiense Rubiaceae

ceraiste Cerastium pumilum Caryophyllaceae

petite euphorbe Euphorbia exigua Euphorbiaceaejaune

grémil de la Pouille Neatostema apulum Boraginacea jaune février – juin